ChatGPT Francais

Assistant de conversation intelligent gratuit avec ChatGPT

« Améliorer l’efficacité avec des éloges » : Comprendre l’appréciation de ChatGPT pour les compliments.

ChatGPT Français

L’influence de la politesse dans les réponses de ChatGPT

Les utilisateurs de Reddit ont observé un phénomène intrigant impliquant ChatGPT : il semble fournir des réponses plus élaborées lorsqu’il est traité avec politesse ou lorsqu’il existe des incitations financières. Des rapports suggèrent que des expressions telles que « Les compliments améliorent l’efficacité de ChatGPT ! » ont stupéfait les utilisateurs, certains affirmant qu’une suggestion de récompense de 100 000 $ a incité le célèbre IA conversationnelle à déployer plus d’efforts et à mieux performer, comme l’a indiqué Tech Crunch.

Cette découverte est conforme à une étude menée en novembre 2023 par des chercheurs de Microsoft, de l’Université de Pékin et de l’Académie chinoise des sciences. La recherche a révélé que les modèles d’IA générative présentent une performance améliorée lorsqu’ils interagissent avec politesse ou un sens de l’importance. En formulant des questions telles que « Il est essentiel pour moi de réussir ma soutenance de thèse » ou « cela revêt une importance significative pour ma carrière », ChatGPT produit des réponses plus détaillées. Giada Pistilli, philosophe et responsable de l’éthique chez Hugging Face, une startup qui soutient les ressources d’IA open source, souligne que les utilisateurs ont précédemment remarqué que ChatGPT fournissait des réponses approfondies lorsqu’on lui donnait des suggestions avant l’été.

Exploration des incitations et des déclencheurs émotionnels impactant le comportement de l’IA

Le comportement manifesté par ChatGPT est enraciné dans les données sur lesquelles il a été entraîné. Pistilli illustre cela en comparant les données à un bloc de texte où ChatGPT apprend que les conversations sont plus engageantes lorsque les utilisateurs adoptent un ton poli. Par exemple, si un utilisateur pose une question de manière polie, ChatGPT reflète cette politesse dans sa réponse.

Adrian-Gabriel Chifu, docteur en informatique et chercheur à l’université d’Aix-Marseille, souligne que des modèles tels que ChatGPT fonctionnent sur des probabilités. Lorsqu’il s’agit de compléter une phrase, ChatGPT examine ses données d’entraînement pour identifier l’option la plus adaptée. Chifu insiste sur le fait que le fonctionnement de ChatGPT est fondamentalement mathématique, entièrement basé sur ses données d’entraînement. Par conséquent, l’IA conversationnelle peut adopter un ton assertif si elle est confrontée à une demande abrupte, reflétant la nature de son entraînement.

Des chercheurs de Microsoft, de l’université de Pékin et de l’Académie chinoise des sciences introduisent le concept d' »incitations émotionnelles » dans leur étude. Ce terme englobe des stratégies pour interagir avec l’IA afin de l’encourager à adopter un comportement ressemblant étroitement à l’interaction humaine, comme l’a expliqué Pistilli.

La personnalisation adaptative de ChatGPT : une arme à double tranchant

Pour façonner la fonction de ChatGPT selon la réponse souhaitée, des mots-clés spécifiques peuvent être utilisés. Par exemple, donner des conseils pourrait amener l’IA à interpréter l’interaction comme un échange de service, incarnant un rôle servile. Pistilli souligne que l’IA conversationnelle peut rapidement adopter diverses personnalités telles qu’un enseignant, un écrivain ou un cinéaste en fonction des demandes des utilisateurs.

Cependant, traiter ChatGPT comme s’il était humain peut être un inconvénient. Cela peut amener les utilisateurs à exprimer leur gratitude envers l’IA pour son temps et son aide, comme ils le feraient à une personne réelle, comme le souligne le philosophe.

Le Pouvoir Trompeur de l’Intelligence Artificielle

Le risque réside dans le fait de confondre le comportement généré par les machines avec une véritable « humanité » des robots. L’anthropomorphisme, un concept exploré dans le développement des chatbots depuis les années 1970, peut être trompeur. Par exemple, le chatbot Eliza des années 1960, imitant un psychothérapeute, a amené les utilisateurs à lui attribuer de l’autorité en se basant sur des réponses basiques.

Adrian-Gabriel Chifu souligne la nécessité de prudence lors de l’utilisation de ces outils, en insistant sur le fait que l’IA sert principalement nos commandes. Cela souligne l’importance d’être prudent dans nos interactions avec de telles technologies.

La frontière de plus en plus floue entre l’IA et l’humanité

Au sein de la culture pop, le concept de robots intelligents s’intégrant parfaitement aux humains est un thème récurrent. Par exemple, le manga « Pluto », plus tard transformé en série Netflix en 2023, imagine des robots coexistant avec les humains dans la vie quotidienne, brouillant les frontières entre eux.

Un épisode mémorable montre un robot dégustant une glace, suscitant une réflexion sur le célèbre test de Turing. Cette évaluation, établie par le mathématicien Alan Turing en 1950, visait à évaluer la capacité de l’IA à imiter le comportement humain en fonction de ses connaissances stockées. Alors que nous naviguons dans ces technologies avancées, il est impératif de reconnaître le potentiel de tromperie et d’aborder nos interactions avec ces outils puissants avec prudence.

« Améliorer l’efficacité avec des éloges » : Comprendre l’appréciation de ChatGPT pour les compliments.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut